Ads Top

Alien - La sortie des profondeurs


Critique de la série audio Alien : La sortie des profondeurs - sur Audible

  • Auteur(s) : Tim Lebbon, Dirk Maggs 
  • Lu par : Tania Torrens, Patrick Béthune, Frank Confiac, Sophie Riffont, Jérôme Pauwels, Hélène Bizot
  • Durée : 4 h 31 min
  • Date de publication :16/03/2017
  • Éditeur :  Audible Studios
 Enfant, Chris Hopper rêvait de rencontrer des monstres. Hélas, une fois envoyé dans l'espace en tant qu’ingénieur en quête de minerais pour la compagnie Wayland Corporation, il n'a trouvé que solitude et isolement… Arrivé un jour sur la planète LV178 avec son équipe de mineurs, il découvre un gisement de trimonite, le minerais le plus résistant de l’Univers. Mais lui et ses compagnons découvriront également autre chose : un être maléfique tapis dans l’ombre dans l’attente de ses proies. Ils apprendront qu’il s’agit de créatures xénormophes, rassemblés dans des nids, capables de pondre. Leur voyage va se transformer en un séjour en enfer. Leur seul espoir viendra de la rencontre providentielle avec le plus improbable des sauveurs : le lieutenant Ellen Ripley, la dernière survivante du vaisseau le Nostromo…


Alien, la sortie des profondeurs est une série audio de 10 épisodes (chacun dure environ 30 minutes) qui a été officiellement intégrée à la saga cinématographique Alien. Cette série audio est adapté d'un roman de Tim Lebbon. Elle a été réalisée par Dirk Maggs, les voix des personnages sont celles d'acteurs professionnels et Tania Torrens, la doublure voix française de Sigourney Weaver, a repris le rôle de Ripley. L'histoire se déroule entre les 2 premiers films. Sur la planète LV178, un gisement de trimonite, un minerais ultra résistant est découvert. Des mineurs y sont alors envoyés avec une équipe composée d'ingénieurs et de médecins. Mais les fouilles vont mettre à jour quelque chose qui n'était pas prévu, plusieurs œufs étranges.

Le premier épisode commence par la fuite désespérée de 2 capsules de la planète LV178 vers le vaisseau Marion (un vaisseau satellite extracteur) où se trouvent Hopper et les techniciens de l'équipe. La situation dégénérant très vite, ils sont obligés d'envoyer un message de secours. Ce message sera capté par le Narcissus, le vaisseau de Ripley dérivant depuis 37 ans. Le scénario de cet série audio s'inscrit ainsi parfaitement entre les 2 films et le personnage de Ripley correspond bien à celle que l'on connait dans les films (même si ses connaissances sur les xénomorphes sont plus proches de ce qu'elle sait à la fin d'Aliens). Le fait qu'il y ait plusieurs voix et que ce soit des acteurs permet de donner plus de corps à l'intrigue et rend l'audition beaucoup plus vivante. Je suis plus visuelle qu'auditive et je n'ai pas trop l'habitude du format audio mais là j'ai vraiment aimé cette série. Les bruitages utilisés sont ceux des films Alien, avec aussi de nombreux thèmes du film, ce qui rend la série encore plus proche de l'univers des films. Il suffit de fermer les yeux pour s'imaginer dans la situation (certes peu enviable) des protagonistes de la série. On visualise très bien les situations en intégrant les images connues des films, ce qui fait que l'on est quasiment dans un film sans les images : on ressent très bien l'angoisse des personnages et on voit bien ce qu'ils vivent.
Certains passages de la série font un peu penser à Aliens, les personnages étant bien armés et ayant affaire à plusieurs aliens. La relation qui s'établit entre Ripley et Hopper fait aussi un peu penser à celle de Ripley et Hicks, on y retrouve un début de complicité malgré la situation et l'horreur vécues par les personnages.
La menace est multiple dans cette série audio, elle vient à la fois des nombreux xénomorphes présents, des œufs et des facehuggers qu'ils contiennent mais aussi d'une intelligence artificielle provenant de Ash l'ancien androïde du Nostromo. En effet, Ash a réussi à se transférer à bord de l'ordinateur du Narcissus et devient très puissant, arrivant à contrôler les machines pour arriver à son but ou plutôt à celui que lui a fixé la compagnie Wayland-Yutani. Les protagonistes sont ainsi victimes d'une double adversité et doivent faire face avec les ressources du bord. Les rapports de Ash pour la compagnie ponctuent les épisodes, permettant de faire le point sur la situation et sur ses motivations. Au début de chaque épisode, on a ainsi un état des lieux effectué soit par ces interventions de Ash, soit par les personnages expliquant brièvement où ils en sont. C'est bien fait étant donné que la durée totale de la série audio est de plus de 4 heures, et cela n'enlève rien au rythme du récit.

Cette série audio est ainsi d'un très bon niveau, les acteurs sont très convaincants, les bruitages et les effets sonores rendent tout à fait bien l'esprit des films. Tout est fait pour que l'on vive vraiment ce qui se passe, on est vraiment en immersion dans l'univers, pour une expérience assez inhabituelle de film sans images. Le scenario est assez proche par certains aspects d'Aliens et un peu prévisible par moments, mais cette série donne envie de revoir l'univers à l'écran et mérite amplement le détour. Elle est à conseiller aux fans d'alien et de science-fiction!





Aucun commentaire:

N'hésitez pas à commenter mais sachez que tout spam sera impitoyablement anéanti !
(vous pouvez aussi utiliser un compte Facebook)

Fourni par Blogger.